L’homme sans argent

origami-billet-sans-argent

Tout commence par le constat sans appel d’une société où l’homme est au service de l’argent et non l’inverse. L’auteur sait de quoi il parle puisqu’il a commencé sa carrière dans le monde des affaires puis s’est dirigé vers une entreprise d’alimentation bio. C’est dans le cadre de son travail qu’il prend la mesure de l’ignorance quasi-générale quant à l’origine des produits que les occidentaux consomment et de l’hypocrisie de l’industrie du bio.

Il devient évident pour lui de changer radicalement de vie : vivre un an sans argent. Mark Boyle vend sa maison, loue contre travail une parcelle de terre sur une exploitation agricole, installe des toilettes sèches, un rocket stove (cuisinière qui utilise un combustible de matériaux recyclés), un poêle à bois et une douche solaire. Il décide donc de renoncer au confort et à la facilité pour renouer avec l’essentiel.

Tel un carnet de bord, il consigne dans son livre ses moments de libertés retrouvées et de difficultés face au manque. Car vivre sans argent est particulièrement difficile surtout en hiver. Se nourrir, boire, se chauffer, se laver nécessitent une anticipation et une réflexion pour agir efficacement afin de survivre.

Mark Boyle transmets au lecteur un ensemble d’astuces pratiques permettant lui aussi de se lancer dans l’aventure d’une vie sans argent.

Au rythme des saisons, son rapport au temps, aux personnes et aux choses se modifient : il découvre la lenteur, renoue un lien direct et émerveillé avec la nature et les biens qui l’entourent, il prend conscience de la richesse des relations humaines.

Cette « slow life » se révèle être une expérience intense qui le transforme dans sa manière d’appréhender le quotidien : penser sur le long terme, prévoir, partager et construire avec les autres.

L’originalité du point de vue de l’auteur réside dans le fait que, selon lui, le problème n’est pas l’argent en lui même mais la manière dont il est utilisé. Nous devons transiter vers un nouveau système à l’aide de l’outil qui le fait vivre : l’argent. Notamment, il présente l’exemple concret des monnaies locales comme une solution efficace pour construire un modèle nouveau.

L’argent doit être au service de l’humain et de l’écologie en permettant la création de biens et services durables non destructeurs pour le vivant.

Un témoignage plein d’espoir qui nous prouve qu’il est possible de vivre sans argent, à condition de s’y être bien préparer.

Et vous, seriez-vous prêts à abandonner vos biens matériels pour suivre vos idées ?

Lara

Le livre

hommesansargent

BOYLE, Mark. L’homme sans argent. Editions Les Arènes, 2014.

EAN : 9782352043003

Prix : 12,90 €

Publicités

A propos Lara & Adrien

Blogueurs amoureux des mots qui fracassent les idées reçues.
Cet article, publié dans Chez nous, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour L’homme sans argent

  1. Pikobooks dit :

    Vous m’intriguez beaucoup tous les deux avec cet ouvrage. (Bravo pour la chronique qui est très très agréable à lire – et j’adore l’origami. <3)

    En revanche, je vais pas pouvoir suivre moi, j'ai même pas fini Le féminisme ! XD

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s